georges l'esperance

MORT DE VINCENT LAMBERT – Un texte de Georges L’Espérance, Neurochirurgien Président AQDMD (Association québécoise pour le droit de mourir dans la dignité) et Membre du Comité d’honneur du CHOIX

Enfin….

Il était plus que temps…
À son corps défendant, ce pauvre homme a été au centre d’un débat religieux qui lui a fait perdre toute dignité ainsi qu’à son épouse et sa fille.
On ne peut que souhaiter à ces dernières de reprendre le cours de leur vie hors-médias et d’enfin pouvoir faire leur deuil de la personne aimée et respectée
Et que tous les extrémistes religieux cessent de dire et écrire n’importe quoi.

  • Ce n’est pas la vie qui est sacrée, c’est la PERSONNE en ce qu’elle désire ou a désiré.
  • Ce n’est PAS un meurtre, un assassinat, un homicide : c’est un arrêt de traitements tout aussi futiles qu’inutiles et qui n’auraient jamais existé il y a 50 ans et ce depuis la nuit des temps.
  • Vous les bien-pensants, cessez les sophismes qui ne vous font du bien qu’à vous mais laissent de côté l’empathie, la compassion, la réalité : dire qu’un patient est pauci relationnel plutôt que végétatif ne change absolument rien pour l’humain qui est là, dépendant de tout.
  • Croire ou laisser croire qu’un centre de réadaptation surspécialisé va lui redonner de l’autonomie ou de la vie relationnelle (propre de l’homo sapiens sapiens) après 11 ans de coma végétatif par destruction neuronale est au mieux très naïf, au pire scandaleusement faux et illusoire.

Elle aussi à son corps défendant, il est grand temps que son épouse Rachel puisse se retirer des projecteurs qu’elle n’a jamais cherchés, elle qui est restée si noble dans ce qui est devenu un combat alors que cela aurait du rester une histoire intime, infiniment triste et pour laquelle il n’y a qu’une porte de sortie, le deuil à faire d’une vie, d’un avenir à deux avec le père de son enfant, d’un amour brutalement interrompu par les aléas de la vie.

Et le Vatican ou l’ONU ou qui que ce soit n’a rien à voir dans un drame aussi intime. Il y a des batailles d’égalité et de justice autrement plus nécessaires : abus des enfants, pédophilie, famines, guerres civiles, pauvreté (mettre en parallèle la richesse ostentatoire des cardinaux du Vatican) …le choix est vaste.

Tout le Conseil d’Administration de l’AQDMD se joint à moi pour offrir à Rachel, à ses belles-sœurs et beaux-frères qui l’ont appuyé, de même qu’au neveu de M. Lambert toutes nos sympathies les plus sincères et empreintes du plus grand respect.

Quant aux parents de M. Vincent Lambert, ainsi qu’à tous ceux qui les ont instrumentés dans cette guerre de religion, ils pourront se réfugier dans la joie de savoir que leur fils siègera maintenant à la droite de leur Dieu, ce qui est tout de même leur croyance la plus formelle et y trouver tout le réconfort que leur procure la religion. Mais au moins l’enveloppe charnelle de leur fils aura cessé de souffrir…